Pour l'instant il n'existe pas de monument dédié à l'équipage.

Un de nos objectifs à Jean Michel et moi serait de pouvoir ériger une stèle à l'endroit où les restes de l'avion tombèrent au Nord-Ouest de Löllbach en Allemagne.

Mais pourra-t-on obtenir les autorisations nécessaires des autorités allemandes ?

Il ne faut pas oublier que cet équipage venait de bombarder la ville allemande de Worms...Et qu'il y eut de nombreuses victimes civiles durant ce raid dans la population allemande.

Peut être même des habitants actuels de Löllbach ont-ils eu des parents qui périrent dans cette ville somme toute assez proche de leur localité..

Nous verrons quand nous aurons pris contacte avec eux lors de notre voyage en ce lieu.

 

Complémént  janvier 2014

Bien sur depuis que j'avais écrit ces lignes, la situation a évolué...

Demain, certainement le 13 septembre 2014, grâce au chaleureux accueil de la mairie et de la population de Löllbach nous allons pouvoir inaugurer une plaque commémorative à la mémoire de l'équipage sur les lieux de leur chute...

Monument aux Groupes Lourds à Elvington
Monument aux Groupes Lourds à Elvington
Le mémorial aux Groupes Lourds en France. Page d'acueil du magnifique site de Philippe Ducastelle
Le mémorial aux Groupes Lourds en France. Page d'acueil du magnifique site de Philippe Ducastelle
Monument aux morts de Montlouis sur Loire avec le nom du lieutenant Joumas
Monument aux morts de Montlouis sur Loire avec le nom du lieutenant Joumas
Monument aux morts d'Estandeuil  avec le nom du sous lieutenant Dugnat
Monument aux morts d'Estandeuil avec le nom du sous lieutenant Dugnat
Monument aux morts de Latour de France où naquit Barde
Monument aux morts de Latour de France où naquit Barde
Monument aux morts de Latour de France avec le nom de Barde
Monument aux morts de Latour de France avec le nom de Barde
Inscription de Barde sur monument aux morts de Latour de France
Le nom de Guy Bourreau sur ce monument
Le nom de Guy Bourreau sur ce monument
Le nom de Pierre Bayle sur le même monument
Le nom de Pierre Bayle sur le même monument
Le monument aux morts de Laveissière où figure le nom  de Martrou
Le monument aux morts de Laveissière où figure le nom de Martrou
La plaque 39-45 avec le nom de Martrou
La plaque 39-45 avec le nom de Martrou

Je remercie particulièrement la mairie de Laveissière qui nous a communiqué ces superbes photos.

A ma connaissance aucun monument aux morts en France ne porte le nom de André Esquilat car il était natif de Mostaganem en Algérie à l'époque département français...Je ne sais pas, aujourd'hui, si le monument aux morts de Mostaganem a porté un jour son nom. Et si il a porté un jour son nom, ce qu'est devenu ce monument aux morts. Je sais que certains ont été "rapatriés" en France. Cela sera une enquête complémentaire à faire.

Voici ce que j'ai trouvé pour l'instant concernant ce monument aux morts et les morts des natifs de Mostaganem durant 1939-1945

"Après la guerre de 1939-1945, une grande plaque est également apposée sur le socle du monument à la mémoire des mostaganémois tombés au cours de la seconde guerre mondiale."Montpellier, Monument aux Morts -

 

- L’ancien Monument aux Morts de Mostaganem qui a été rapatrié et installé dans l’enceinte de l’école d’infanterie de Montpellier est actuellement suite à l’abandon de la garnison implanté sur la place d’armes du 1er Tirailleurs à Epinal., [Signalé le 2011-05-11 par Guy TERRASSE.]

 

DEPARTEMENT (durant l'entre-deux-guerres) : Oran.

ARRONDISSEMENT (durant l'entre-deux-guerres) : Mostaganem.
CANTON (durant l'entre-deux-guerres) : Mostaganem.

SCULPTEURS :
- ALAPHILIPPE, Camille (1874-1945) ; né à Tours (Indre-et-Loire) ; habite Alger (Algérie).
- FAVRE, Maurice (1875-1919) ; né à Paris ; habite Paris.

ANNEE DE REALISATION (des sculptures) : 1923.
DATE D'INAUGURATION : 21 octobre 1923.

MATERIAU (des sculptures) : bronze.
COÛT GLOBAL : 53.600 F. (sans la statue).

INFORMATIONS DIVERSES : l'histoire de cet ensemble se décompose en deux temps :
- Favre reçut en 1911 la commande d'un monument dédié au 2ème Régiment de Tirailleurs Algériens, destiné à Mostaganem. La guerre survenant, le groupe n'arriva sur place qu'en 1921.
- La nécessité d'élever un monument aux morts se faisant sentir de manière concomitante, la municipalité décida d'employer la sculpture de Favre, en la complétant par des reliefs commandés à Alaphilippe. La fusion des deux projets se fit jusque dans la dédicace, mêlant les morts de la commune en 1914-1918 et ceux du 2ème R.T.A.
Ce mémorial fut détruit après l'indépendance, à l'exception du groupe de Favre, déboulonné et rapatrié, qui fut installé à Montpellier (Hérault) en 1973, à l'entrée du Musée de l'Infanterie. Il se trouve depuis le 7 mai 2010 à Epinal (Vosges).

SOURCES :
Communication de M. Eric Capelle, août 2010.

BIBLIOGRAPHIE :
1923
: "L'inauguration du monument aux morts à Mostaganem", dans L'Afrique du Nord Illustrée, 10 octobre, nouvelle série, n° 132, p. 7 et couverture.
1927 : Michel (M.), "Camille Alaphilippe", dans Notre Rive, juillet-août, p. 20.
1979
: Amato (Alain), Monuments en exil, Paris, Editions de l'Alanthrope, p. 126-129.
1994 : Amato (Alain), "Les monuments aux morts d'Algérie", dans Pieds Noirs d'Hier et d'Aujourd'hui, novembre, n° 51, p. 22-25.
1999 : Abadie (Louis), Mostaganem de ma jeunesse 1935-1967, collection Villes de ma jeunesse, Nice, Editions Jacques Gandini, p. 18, 44.
2001 : Cazenave (Elisabeth), Les artistes de l'Algérie. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs 1830-1962, Paris, Bernard Giavanangeli éditeur/Association Abd El Tif, p. 135-136.
2001 : Gil (Marie), De l'autre coté de la mer... Oran et l'Oranie, Empury, Association Réalités du Morvan, p. 185.
2002-... : A.F.N. Collections, D.V.D. évolutif contenant des reproductions de cartes postales anciennes, édité par l'association A.F.N. Collections.
2004 : A nos grands hommes. La sculpture publique française jusqu'à la seconde guerre mondiale à travers la carte postale, cédérom édité par le Musée d'Orsay et l'Institut National d'Histoire de l'Art.

 

 

Document ci-dessus et photo ci-dessous   Alain Choubard 2009

Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine

Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
DOCUM

Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine


Tous droits réservés Alain Choubard,  novembre 2009. Reproduction
autorisée hors fin commerciale sous réserve de mention d'origine
Le monument aux morts de Mostaganem en Algérie
Le monument aux morts de Mostaganem en Algérie
autre vue du monument aux morts de Mostaganem collections anciens de Mostaganem
autre vue du monument aux morts de Mostaganem collections anciens de Mostaganem
Le monument installé à Epinal collection anciens de Mostaganem
Le monument installé à Epinal collection anciens de Mostaganem

au 23  janvier 2014 mon enquête me porte à croire que les noms des morts pour la France de 1939-1945 ne figurent pas sur le monument rapatrié.

Une enquête est en cours pour savoir si le nom de André Esquilat a figuré sur la plaque aux morts de 39-45 alors que le monument était en Algérie...

A  suivre....

 

Nous avons fait en juin 2014 une démarche auprès de la ville de Lyon pour demander à ce que le nom de André Esquilat soit mis sur le monument aux morts de la ville de Lyon compte tenu de ces circonstances. Lyon étant la ville où  il a grandi et d'où il est parti pour l'AFN et ne plus jamais revenir.

Nous espérons que la municipalité accèdera à notre demande même si celle-ci sort un peu de l'ordinaire...

 

 

24 juillet 2014

Je viens de recevoir une excellente nouvelle de la mairie de Lyon !

On me demande de fournir l'acte de décès de André Esquilat et de l'inscription mort pour la France. Ce qui est aisé grâce à la patience de Jean Michel qui a photocopié TOUTES les pièces des dossiers que nous avons pu consulter au SHD et aussi qui m'a envoyé le dossier de celles de André ....André Esquilat  aura donc son nom sur le monument aux morts de Lyon ! Par contre la procédure sera longue m'a avertie Madame Coureul de la mairie. Qu'importe !

Alors pourquoi ne pourrions nous pas retrouver la photo de l'équipage ?!!!