Lettre à Saint Pierre de Alma Dean à la mémoire des équipages alliés tombés au combat en 1939-1945
Lettre à Saint Pierre de Alma Dean à la mémoire des équipages alliés tombés au combat en 1939-1945

Quand le Na547 s'est écrasé à proximité de Löllbach, les allemands inhumèrent les membres de l'équipage dans le cimetière du village près d'une haie en fosse commune  avec d'une part le corps identifié du Sous Lieutenant Bayle,d'autre part  les restes non identifiés  des autres membres de l' équipage.

En avril 1945 les restes non identifiés de cette fosse furent tranférés dans une autre tombe commune à proximité d'une autre tombe contenant les corps de soldats allemands tombés lors de l'arrivée des américains le 19 mars de la même année. Cette dernière tombe  existe toujours en 2013, nous l'avons vue, et les anciens  du village de Löllbach nous ont montré l'emplacement de la tombe commune de l'équipage.

Il y eut ensuite, après l'arrivée de l'équipe d'identification de Madame L'Herbier-Montagnon, exhumation des restes non identifiés de cette  tombe et leur mise en cercueil.

Mais le policier Muller précisa alors qu'un corps ( celui identifié comme celui de Bayle) était resté dans la fosse commune initiale près de la haie. Des recherches furent faîte alors à l'emplacement non  identifié de l'ancienne tombe commune et l'équipe retrouva bien un corps d'aviateur à cet endroit. Il fut donc lui aussi mis en cercueil et une tombe fut creusée à côté de celle de ses compagnons.    Dans les années 1950 le cercueil contenant les restes des six membres d'équipage non identifiés furent transférés à la Nécropole militaire de Cronenbourg près de Strasbourg.

Nous savons maintenant que ce fut en 1950 voir fiche de renseignement de la Nécropole de Cronenbourg concernant Dugnat

Mais il y a un courrier du ministère des anciens combattants à Paris pour le père de Louis Joumas daté du 21 février 1951 qui annonce le transfert du corps de Löllbach à la nécropole de Cronenbourg ...

Nous restons encore dans le doute...

D'autant que les recherches demandées et en cours faîtes  par le service des sépultures de guerre à Metz montrent quelques problèmes administratifs dont bien sur l'orthographe de  certains noms...

Alors pour cette date de transfert quel document croire, la fiche ou la lettre ? ??

Voir ci-dessous...

 

Le sergent chef  Callard devant certainement la première sépulture de  Löllbach. Ce que l'on voit sur sa gauche est une des hélices du NA 547...
Le sergent chef Callard devant certainement la première sépulture de Löllbach. Ce que l'on voit sur sa gauche est une des hélices du NA 547...
Mars 1946 sortie d'un des cercueils de le menuiserie de Mensenheim (?)
Mars 1946 sortie d'un des cercueils de le menuiserie de Mensenheim (?)
Inhumation d'un des cerueils au cimetière de Löllbach en mars 1946
Inhumation d'un des cerueils au cimetière de Löllbach en mars 1946
Cette photo doit être vraissemblablement la première sépulture de Cronenbourg
Cette photo doit être vraissemblablement la première sépulture de Cronenbourg

Comme je le précise par ailleurs, nous avons pensé juqu'au mois de juillet 2013 et notre rencontre des personnes de Löllbach ayant assisté au crash que cette photo représentait la deuxième sépulture à Löllbach des corps. Mais les villageois quand on leur a présenté ces photos n'ont pas reconnu sur celle-ci-dessus leur cimetière. Nous en déduisons donc que cela doit être lors du transfert des cercueils  en France à Cronenbourg que cette photo a été faîte. On sait que la plaque derrière les fleurs était une plaque faîte par les familles de Guy Bourreau et Pierre Bayle. On reconnaît facilement une photo de Guy Bourreau. Le fait d'avoir trouvé cette année une tombe isolée dans la nécropole de Cronenebourg au nom de Louis Martrou aviateur mort pour la France  le 21 février 1945 nous a rendus perplexes.

Il ne se peut pas qu'un autre aviateur du même nom et prénom soit mort le même jour.

Les restes de Martrou n'ont pas pu être identifiés séparément de ceux de Esquilat, Bourreau, Barde, Joumas, Dugnat.

Seul le corps de Bayle a été idientifié.

Donc une tombe isolée ne pouvait avoir été attribuée qu'à lui seul.

 On sait que dans les années 70-80 la nécropole de Cronenbourg a été remaniée suite à la réalisation d'une autoroute qui la longe.

Alors si la dépouille de Bayle avait bien été dans un premier temps transférée dans cette nécropole avec les restes de ses collègues, elle aurait bénéficié comme à Löllbach d'une tombe séparée.

C'est peut être   d'ailleurs cette tombe que l'on voit sur cette photo. Le corps de Bayle étant ensuite transféré à Bordeaux. Mais la tombe restant vide. Lors des travaux suite à la création de l'autoroute et les transferts de certaines tombes, celle-ci serait devenue par un concours de circonstances celle de Martrou...Et en plus comme sur la tombe commune, le nom  de Martrou est orthographié MARTOU...Le R a été oublié....

Nous avons demandé une enquête auprès du service des sépultures.

Nous espérons aussi par leur intermédiaire trouver trace du transfert de son corps de Löllbach vers ???

et peut être ainsi localiser la tombe à Bordeaux...

L'enquête en ce sens est en cours...

.......................................................................................................

Réponse

 

16/06/2014

"Monsieur
Je reviens vers vous afin d'apporter des réponses à vos questions :
Le Sous-lieutenant BAYLE a été restitué le 02/02/1948 à Mérignac.
Le sergent MARTROU est bien inhumé en tombe collective  carré A rang 1A tombe 8, avec ses compagnons.
Je ne m'explique pas la plaque individuelle qui porte le n° de la plaque collective et qui ne se trouve pas au bon emplacement dans la nécropole puisqu'elle est au carré F rang 9 tombe 3.
cette plaque va être retirée cette tombe étant vide.
Quant aux corrections d’orthographe des noms JOUMAS et MARTROU, nous étudionsla faisabilité.
Veuillez agréer l’expression de ma considération distinguée
Le Pôle des sépultures de guerre - Metz "

.......................................................................

Ce qui veut dire que le cercueil de Bayle n'a pas transité par Cronenbourg...

Il a été directement transféré de Löllbach à la base de Bordeaux Mérignac, certainement par avion, et remis à sa famille pour inhumation dans le caveau familial...

Le cercueil contenant les restes de ses six autres compagnons quittera Löllbach deux ans après...

 

Je remercie le service du Pôle des sépultures de Metz pour l'exemplaire collaboration qu'il nous a donnée lors de nos requêtes entre août 2013 et juin 2014.

Peut être leur dernière information sur la date du retour du corps de Bayle nous permettra-t-elle d'identifier le lieu d'inhumation dans le cimetière de Bordeaux via le service des Archives de cette ville

 

 

 

 

Lettre transfert corps Joumas vers Cronenbourg
Lettre transfert corps Joumas vers Cronenbourg
Fiche restitution cercueil Bayle Bordeaux
Fiche restitution cercueil Bayle Bordeaux

La sépulture actuelle de l'équipage à Strasbourg Nécropole de Cronenbourg.

Seul le corps du Sous Lieutenant Bayle ne repose pas avec ses anciens camarades. Il se trouve dans le caveau famililal de Bordeaux.

Pour l'instant, nous n'avons pas pu encore retrouver ce caveau malgré les recherches de Jean Michel

on constate que des erreurs dans l'orthographe des noms ont été commises :

JouNas pour JouMas, Martou pour MartRou

La première pourrait être due à une erreur de rédaction dans le rapport de Madame l'Herbier du 9 avril 1946.

Nous ne pouvions pas ne pas évoquer la mémoire de  ceux qui reposent à jamais aux côtés des membres de l'équipage du Na547 , qui portaient le même uniforme et qui sont morts pour la même cause quelques temps avant eux .

Ils tombèrent sur cette terre d'Alsace dans laquelle ils reposent maintenant

Voici  les membres de deux équipages du groupe Gascogne qui sont tombés le 16/12/1944 en attaquant des ponts sur le Rhin à Neuf Brisach  à quelques kilomètres plus au sud du cimetière

Celui  du Capitaine  Gunepin et celui du  Capitaine  Lacordaire   ...

Fiche Dugnat transfert corps verc Cronenbourg la date est du 31/01/1950...
Fiche Dugnat transfert corps verc Cronenbourg la date est du 31/01/1950...

Caveau familial du Sous Lieutenant Dugnat

inscription sur tombeau
inscription sur tombeau
Tombe familiale Martrou à Laveissière
Tombe familiale Martrou à Laveissière